artichaut, jeûne, yoga, kundalini yoga, kundalini, jeûne et randonnée, randonnée, nievre, nievre attractive, morvan, permaculture, nature, bien-être, ffjr, jeûne et bienetre, food healthy, alimentation saine, manger sain, bourgogne, mon potager bio, lecrapaudsonneur

Qu’est-ce que je mange dans l’artichaut ? On dit souvent les feuilles mais en réalité c’est la fleur ! Oui, ce que l’on appelle feuilles sont une partie de la fleur (les bractées), et le coeur est aussi une partie de la fleur.

L’artichaut c’est beau et c’est bon, pour le corps et pour l’esprit, pour nous les hommes et pour les animaux. 

Consommons-le (feuilles, tige, fruit, fleur) cru, cuit, en tisane. 

Ses vertus :

facilite l’évacuation de la bile et soutient l’élimination des toxines par le foie, 

fait baisser le taux de cholestérol,

apporte du magnésium, du potassium, de la vitamine B9,

protège des maladies cardio-vasculaires,

apporte des prébiotiques,

soulage de la constipation…

C’est donc un allié détox de valeur : 

Ne vous faites plus de bile, mangez de l’artichaut ! 

Pour manger un artichaut cru… il y a la solution « sur le pouce » et la solution élégante.  

Sur le pouce, c’est possible de manger l’artichaut feuille à feuille en croquant la partie charnue. Délicieux goût de noisette, texture craquante : on ne peut faire autrement que de bien mâcher mais c’est comme un petit bonbon. C’est comme ça aussi que nous en donnons aux chevaux, pour qui l’artichaut permet un excellent nettoyage du foie (comme pour nous). Essaie avec les gros artichauts de Bretagne aussi bien qu’avec les petits de Provence.

artichaut, jeûne, yoga, kundalini yoga, kundalini, jeûne et randonnée, randonnée, nievre, nievre attractive, morvan, permaculture, nature, bien-être, ffjr, jeûne et bienetre, food healthy, alimentation saine, manger sain, bourgogne, mon potager bio, lecrapaudsonneur

CHAUD-FROID D’ARTICHAUT CRU : LA RECETTE

TOURNE L’ARTICHAUT :

Il faudra retirer les « feuilles » extérieures (celles vert foncé, épaisses) puis   couper le haut de l’artichaut puis « éplucher » la base de l’artichaut en tournant jusqu’à arriver au coeur. Ensuite, tu vas gratter l’intérieur pour retirer le foin. Cette opération doit être faite rapidement. Pour éviter que l’artichaut ne noircisse, tu peux le faire en plongeant les mains dans un grand saladier d’eau citronnée.

MARINE :

Une fois cette opération terminée, il ne reste qu’à détailler en fines lamelles dans le sens de la hauteur l’artichaut et à le faire mariner dans du citron et du sel.

COMPOSE :

Ces lamelles d’artichaut se servent avec un filet d’huile vierge d’olive (ou de noisette) quelques grains de sel et un tour de moulin. Telles quelles, au centre de l’assiette. 

ET AMÉLIORE ENCORE :

une salade (roquette ?),

quelques noisettes trempées dans l’eau 24h puis grillées (ou pas) ou des pignons,

des lamelles de parmesan

une sauce citron/basilic/ail/huile d’olive/sel

un oeuf mollet 

BOUILLON D’ARTICHAUT DU CRAPAUD SONNEUR

Pour 8 stagiaires

Je verse 4 litres d’eau filtrée (osmoseur) et aérée dans ma grande casserole.

Je presse le jus de 2 citrons.

J’y plonge 4 artichauts coupés en deux.

Je parfume avec quelques grains de poivre noir, des rondelles de curcuma frais.

Je laisse petit-bouillonner une heure.

Je filtre.

Au moment de servir, je casse une ampoule de Sérum de Quinton dans chaque bol.

“Je jeûne donc je fais du yoga”… Deux en un ?

“Je jeûne donc je fais du yoga”… Deux en un ?

Dans cette vidéo, Fateh nous explique pourquoi "jeûner, c'est déjà du yoga".        Le jeûne confronte nos habitudes : il nous fait prendre conscience de ce que nous faisons habituellement de manière inconsciente. TAPAS désigne en yoga notre attitude quand...