La lacto-fermentation – ou fermentation lactique – est un procédé de conservation des aliments qui consiste à favoriser la prolifération des bactéries lactiques (présentes partout dans la nature et aussi dans notre système digestif), qui sont des bactéries très bénéfiques pour notre organisme. Nota bene : Le terme de “lactique” n’évoque pas le lactose et n’a donc aucun lien avec le lait.

 

Comment cela se passe ?

Les aliments riches naturellement en bactéries lactiques – essentiellement les légumes – vont être mélangés avec un peu de sel et éventuellement de l’eau. En limitant leur contact avec l’air, les bactéries lactiques (bonnes bactéries) vont proliférer et, ce faisant, se nourrir des sucres présents dans les aliments et les transformer en acide lactique. Tandis que ces bonnes bactéries prolifèrent, l’acide lactique va quant à lui contribuer à détruire les bactéries pathogènes.
La préparation va devenir de plus en plus acide. Au bout d’un moment, lorsque la teneur en acide lactique atteint un certain seuil, un équilibre s’installe et la fermentation s’arrête.
La conservation peut alors se prolonger plusieurs années.

pissenlit sante nature bien eutre jeune randonnee crapaud sonneur nievre bourgogne nevers

Historique

Voilа au moins quatre mille ans que l’homme se sert des bactéries lactiques pour la fermentation d’aliments : le yaourt, le fromage, le beurre, le babeurre, le kéfir et le koumiss, la choucroute, les cornichons, les pickles, pain au levain, pâte de miso, kombucha…

Comment fait-on ?

C’est tellement fastoche…
Pour des légumes qui vont dégorger
(choux, carottes, bettes, poireaux etc…) :

– tu les brosses un peu (pas trop les laver,
il faut préserver les bactéries lactiques)

– tu les coupes menu-menu
– tu les pèses et tu ajoutes 15 grammes de sel par kilo de légumes
– tu pétris, malaxes, touilles tant que tu peux
tu ajoutes les herbes et les condiments que tu désires
– tu mets tout ça dans un bocal en tassant pour faire sortir l’air
– c’est le moment d’ajouter des fines herbes, des épices, des couleurs,
de la joie et tout ce qui t’inspire
– le bocal va attendre quelques jours à température ambiante :
ça bulle, ça suinte, c’est normal
– au bout de 4 à 6 jours, tu peux conserver ton bocal
à l’abri de la lumière.

ortie sante narute bien etre jeune randonnee crapaud sonneur nevers nievre bourgogne

Le message (mi-juin) de Marie qui a participé à l’atelier lacto-fermentation
à la fin de son stage de jeûne de mai :

« Nous avons eu le plaisir Alexandra et moi d’ouvrir et goûter mon bocal de légumes lacto fermentés du potager du Couvent. Délicieux! »

La spiruline débarque au Couvent

La spiruline débarque au Couvent

L'idée a germée cette hiver, en février, suite à une visite amicale d'amis du kundalini yoga. Nous étions en pleine construction de la serre, dans la phase aménagement. Sat Pavan, en plus de ses qualités de yogi est aussi le fondateur de la ferme de spiruline Akal...

Les quatre trésors du printemps

Les quatre trésors du printemps

Le potager est presque vide, les provisions dans le garde-manger se tarissent… c’est la fin de l’hiver et c’est carême ! Avant la fête de la Vie, la nature semble nous convier à un passage par la disette (ou le jeûne) et le nettoyage. Et pour ce grand nettoyage de...

Le Kundalini Yoga

Le Kundalini Yoga

Chaque mardi, Valérie propose un cours de Kundalini yoga au Crapaud Sonneur à Beaumont-Sardolles Le Kundalini Yoga est un moyen rapide pour se détoxiquer, dégager les canaux énergétiques et affiner la conscience. Il utilise la respiration, le son, la relaxation, la...