Pendant les stages de jeûne, nous te proposons différents types de massages, parmi lesquels le massage Chi Nei Tsang, pratiqué par Bernadette. As-tu déjà entendu parler de ce soin ?

C’est grâce à Maître Mantak Chia & sa femme Maneewan que les soins taoïstes (notamment le massage Chi Nei Tsang) ont été transmis en Occident, et c’est par l’intermédiaire d’ Aisha Sieburth, élève du maitre Mantak Chia, elle-même  instructrice sénior (c’est à dire très expérimentée), que Bernadette s’est formée au Chi Nei Tsang.Pour le Crapaud, elle présente ce soin puissant et répond à quelques questions.

– Alors, Bernadette, voudrais-tu s’il te plaît me présenter en quelques phrases ce massage/soin/thérapie nommé Chi Nei Tsang ?

Le massage Chi Nei Tsang nous vient des sages Taoïstes de la Chine ancienne. Ceux-ci ont observé que  notre énergie vitale circule à travers les canaux internes du corps. Une bonne circulation de l’énergie garantit une bonne santé. Or, lorsque nos organes sont obstrués par des noeuds et des enchevêtrements, que notre abdomen est congestionné,  l’énergie stagne au lieu de se recycler perpétuellement… Le but du Chi Nei Tsang  est de rétablir la circulation de l’énergie, d’ éliminer ce qui est toxique et de transformer la négativité stagnante en énergie vitale fluide et circulante. C’est ainsi que l’on peut éviter la maladie, apprendre à s’autoguérir et gagner en longévité. Le noyau énergétique – le Tan Tien inférieur – se situe au niveau du nombril, légèrement en-dessous et légèrement en arrière de celui-ci. Pour les Taoïstes, c’est là que réside notre générateur et notre réservoir d’énergie chi, notre principale batterie. C’est aussi notre centre de gravité et le lieu où sont transformées et alchimisées des  fréquences subtiles venues de notre environnement naturel, des planètes, des étoiles et de la Terre. Nourriture, pensées, émotions : tout passe par son filtre et il est très important que cette région soit exempte de congestions et de tensions pour que l’énergie puisse y rentrer et en sortir librement. Des émotions négatives récurrentes comme la peur, la colère, la tristesse ou l’anxiété peuvent, avec le temps, créer des blocages énergétiques dommageables et déséquilibrer nos organes internes, affectant par là-même le cycle des cinq éléments qui nous constituent. C’est également le cas du stress, d’une alimentation pauvre, d’une mauvaise posture, d’un choc affectif, de la prise de médicaments ou d’interventions chirurgicales. Le Chi Nei Tsang détoxifie et recycle l’énergie usée, et en ce sens il “soigne” le corps physique. Mais il a ceci de particulier qu’il nous aide aussi à détoxifier nos humeurs, notre esprit et notre âme, qui ne logent pas seulement dans notre cerveau mais dans toute nos cellules, dans notre sang, notre lymphe et dans toutes les moindres connexions qui forment notre système nerveux. Dans un deuxième temps, il nous invite à devenir autonomes en santé et à honorer l’alchimie du vivant en nous et dans nos relations avec autrui et avec l’Univers. « Chi Nei Tsang » signifie « travailler les organes internes ».  Par un toucher doux et profond, en effectuant des pressions plus ou moins fortes et avec des techniques variées utilisant les pouces, le coude, le tranchant de la main, ou bien en faisant de délicats pétrissages je vais stimuler les organes internes afin de les stimuler à travailler plus efficacement. Pendant le massage, je travaille principalement sur les différentes zones du ventre : nombril, estomac, intestins mais il m’arrive aussi de travailler sur le thorax et sur le dos, et sur des points précis des méridiens.

– Merci pour ces éléments qui nous donnent une première idée de ce massage bien complexe. D’ailleurs, je suis curieux de savoir comment t’es tu formée…

J’étais déjà professionnelle de santé depuis longtemps, et parallèlement déjà engagée dans des pratiques non allopathiques, non chimiques, plus orientées vers le renforcement des processus de santé naturels lorsque je suis allée suivre une master class de Maître Mantak Chia à Paris ( Mantak Chia est un enseignant de qi gong très renommé ). J’avais lu ses livres et pratiqué certains de ses enseignements de base d’après ces lectures mais je ne le connaissais pas. Là, j’ai rencontré une de ses élèves, Aïsha Sieburth. Elle était passionnée et passionnante et était devenue elle-même une enseignante très inspirante ! Par chance elle enseignait dans la région où je vivais alors. J’ai commencé à suivre des stages avec elle pendant quelques années. J’ai appris les fondements de l’alchimie interne (une facette du qi gong encore peu connue en Europe ). Avec cette première formation, je me suis sentie tellement bien que j’ai commencé à regarder un peu plus loin en direction du Chi Nei Tsang qui est une autre facette du qi gong, appliquée à autrui. J’ai appris le Chi Nei Tsang grâce à Aïsha, dans la joie, le travail intense et la la bienveillance qui sont ses qualités principales.

– Tu étais déjà formée dans d’autre massages, que tu continues de proposer (pour notre plus grand bonheur, soit dit en passant).

Oui, je pratiquais déjà le massage ayurvédique-abhyanga et le massage sonore. Ce sont de très beaux outils pourvu qu’on les utilise à partir de son coeur, et ils font déjà des miracles ! Mais le Chi Nei Tsang a une vocation thérapeutique et pédagogique qui lui est propre. Il s’occupe de dissoudre les noeuds et d’ouvrir les portes de l’ombilic plutôt que d’apporter du bien-être (même si le bien-être est une valeur qui fait souvent  défaut dans nos modes de vie ) et il part de là où on en a le plus besoin : le ventre, siège de notre cerveau émotionnel, de nos enchevêtrements et de nos blocages les plus intimes, et les plus organiques. Imaginez des millions et des millions de cellules sanguines, de ganglions lymphatiques, de fascias, de réseaux veineux, artériels, neuronaux, bloqués par la souffrance, le manque de mouvement, la posture assise, l’âge et une nourriture trop souvent absorbée sans discernement… Maintenant que je le pratique régulièrement, je peux dire que c’est un outil puissant et très éveillant.

yoga du froid repisration nievre bourgogne crapaud sonneur loir de l'hormese santé bien-être jeûne

 

– Et pendant les stages de jeûne, ce massage est-il particulièrement indiqué ?

Oui car les personnes qui viennent jeûner ont toujours une quête de quelque chose de différent : se poser, se reposer, se nettoyer, se ressourcer, se renforcer… S’ouvrir à une autre vision, réfléchir… Bref, ils et elles sont ouvert.e.s et réceptifs.ves, à l’écoute de leurs sensations, de leurs sentiments et émotions parce que leur ventre n’est plus occupé à digérer le stress et la nourriture.

– Qu’attends-tu de la personne que tu masses pendant le soin ? Peut-elle être “actrice ” de son massage ?

Tout à fait. C’est même une des conditions les plus importantes : être présent pendant le soin. Je sollicite la personne que je masse pour qu’elle participe d’une part avec son intention, et d’autre part, tout en étant guidée, avec des respirations et des sons spécifiques que l’on émet consciemment pour se connecter à ses organes vitaux. D’une manière générale, le Chi Nei Tsang, même s’il apporte beaucoup de bien-être, n’est pas un massage bien-être. Il est plutôt indiqué si l’on souhaite devenir plus autonome en santé et « plus pleinement conscient » de sa vulnérabilité et de son pouvoir d’auto-régulation.

– Merci Bernadette pour cet échange. Les personnes qui ont reçu ce massage expriment souvent beaucoup de stupéfaction devant ses effets. Tes explications lèvent un petit coin du voile.

Les quatre trésors du printemps

Les quatre trésors du printemps

Le potager est presque vide, les provisions dans le garde-manger se tarissent… c’est la fin de l’hiver et c’est carême ! Avant la fête de la Vie, la nature semble nous convier à un passage par la disette (ou le jeûne) et le nettoyage. Et pour ce grand nettoyage de...

Le Kundalini Yoga

Le Kundalini Yoga

Chaque mardi, Valérie propose un cours de Kundalini yoga au Crapaud Sonneur à Beaumont-Sardolles Le Kundalini Yoga est un moyen rapide pour se détoxiquer, dégager les canaux énergétiques et affiner la conscience. Il utilise la respiration, le son, la relaxation, la...