Pourquoi avons-nous décidé de créer ces stages « Découverte du Jeûne » sur 4 jours (lundi à vendredi) ?

 

Sur les réseaux et dans les médias, on parle de plus en plus des bienfaits du jeûne et tu es peut-être et sans oser te lancer dans l’expérience d’une semaine de jeûne.
Peut-être aussi que ton rythme de vie (hyper)active ne te laisse pas la possibilité de libérer une semaine pour la préparation au jeûne + une semaine pour le stage + une semaine pour la reprise alimentaire.
Notre formule « Découverte du Jeûne » permet d’aborder le jeûne en douceur. Tu découvriras les bienfaits du jeûne en 4 jours, tu te reposeras et au cours des ateliers nous aborderons la question de l’alimentation.

 

Comment se déroule un stage « Découverte du Jeûne » ?

 

On connaît tous cette belle plante originaire d’Asie mais tout à fait à l’aise chez nous quand il fait chaud. Il y a des dizaines de variétés qui ont chacune un parfum et un goût spécifiques avec des différences de couleurs et de taille de feuille.

C’est une plante royale. Le basilic Tulsi est, dans la mythologie, l’incarnation de la déesse Tulsi.

À chacun.e son basilic préféré ! Personnellement, je cultive cette année le basilic « Thaï » dont le goût légèrement citronné et puissant me plaît beaucoup, le basilic « genovese » pour sa générosité, le « basilic à petites feuilles » et le « basilic pourpre », parce qu’il est pourpre.

Je vais faire (mais un peu tardivement) des semis de basilic Tulsi et de basilic Cannelle, commandés chez mes amis de Cycle en Terre.

Et, soit dit en passant, je serais heureuse de faire des échanges de graines, si tu as une variété sympa !

Quelles sont les propriétés du basilic

Le basilic contient des vitamines A, C et K et des minéraux : fer, calcium, magnésium, potassium.

On lui reconnaît les propriétés suivantes :

  • antioxydant
  • facilite la digestion et soulage les ballonnements, les crampes d’estomac, les maux de ventre d’origine nerveuse
  • anti-viral, notamment sur la sphère buccale (apaise les aphtes, les gingivite, nettoie la plaque dentaire) 
  • favorise l’élimination des toxines en augmentant la production d’urine, tonifie les reins

Les propriétés du basilic sur le plan psychique

Et sur le plan psychique, on lui reconnaît des vertus apaisantes. Il apporte détente et aide à lutter contre la fatigue et le stress.

Plus subtilement, il est dit que le basilic apporte chance, aide les tempéraments indisciplinés et désorganisés.

Ses atouts dans le jardin et dans la maison :

Il éloigne les pucerons, les mouches, les moustiques (ça aussi, ça détend pas mal :+)!!!

Comment réussir la culture du basilic ?

 

C’est tellement facile de le cultiver ! 

Tu peux soit l’acheter en pot, soit le semer. Soit faire des semis par paquets dans des potes et l’utiliser en pots :+) 

Il lui faut du soleil + de l’eau (pas stagnante) + un sol riche.

Il se plaît dans son pot ou dans la bonne terre du potager et aime la compagnie des tomates, des aubergines, poivrons, piments ainsi que des concombres et autres cucurbitacés. 

Les semis sont faciles à réussir à l’intérieur. Après plusieurs essais infructueux, je préfère semer les graines en barquette ou en serre pour les repiquer ensuite en pleine terre. Ça évite de pester sur les limaces voraces. 

  • Sème à chaud à 18/20°, avec une faible densité (on dit « semis clair »), en recouvrant à peine les graines.
  • Tasse légèrement pour que les graines soient au contact de la terre. Je les laisse recouverts 3/4  jours d’un film plastique noir (un sac de terreau vide est parfait) pour n’avoir pas à les arroser.
  • En 8 jours, les deux cotylédons joliment ronds sont visibles. Arrose avec un vaporisateur.
  • Quand ils sont assez robustes, repique-les par deux ou trois, ou même à l’unité.
  • Le paillage est recommandé car s’il aime la chaleur, le basilic a vite soif.

Maintenant, je sème les graines en les laissant dans leur cosse (cela évite le long travail de nettoyage des cosses) et cela fonctionne très bien. 

Comment récolter le basilic ?

Pour cueillir le basilic

Quand tu veux en consommer beaucoup, veille à couper les tiges à 8 cms de la base, juste au-dessus d’un bouquet de futures feuilles, pour que la tige repousse.

Tu peux aussi cueillir les feuilles les unes après les autres, délicatement, du bout des ongles ou avec un couteau ou paire de ciseaux.

Retire les fleurs (et mange-les) pour que la plante ne se fatigue pas.

Si tu veux récupérer les graines, conserve quelques fleurs que tu laisses « monter en graine ». Pour récolter les graines de basilic, il suffit de laisser quelques tiges fleuries sécher au soleil puis de les cueillir (choisis un jour fleur de préférence dans le calendrier des semis) et de les stocker dans un bocal.

Consommer le basilic

Ses qualités gustatives sont réputées. À lui seul, il relève une assiette de riz aux légumes, transforme une tomate (qui par ailleurs peut très bien s’en passer), fait danser certains fruits. On en mange à toutes les sauces !

Le basilic donne ses arômes par contact. Il peut être infusé mais il va perdre ses qualités s’il est cuit. Attends donc la dernière minute pour l’ajouter.

Les pesto de basilic : « pestare » en italien, signifie « écraser », donc, dès que tu écrases différents ingédients avec du basilic, tu fais du « pesto ». Pour l’authentique recette du pesto alla genovese, je te laisse aller sur un site dédié, c’est un sujet polémique bien trop délicat !

Mes tips :  

Tu peux mettre de la levure maltée à la place du parmesan pour une version « vegan » et plus économique mais tout à fait délicieuse.

Tu peux aussi allonger le pesto en y écrasant quelques haricots verts cuits ou une petite pomme de terre (astuce italienne)

Le basilic haché dans du fromage frais fait une superbe trempette à légumes. 

En sucré, il se marie bien avec les fraises, le melon et les abricots.

Une salade de fraises avec une pointe de basilic est très raffinée.

J’ai trouvé une recette d’abricots rôtis au basilic sur la page d’Anaïs Beltran et cela m’a semblé superbe.

En glacé, mode sorbet ou glace, il pourrait tout à fait être à une table de fête.

Boire le basilic

Tu peux aussi le boire, en eau détox : laisse macérer pendant quelques heures au frigo 1/2 concombre, 20 feuilles de basilic et des fruits rouges dans deux litres d’eau. Tu obtiens une ravissante et délicieuse eau détox. Parfaite pendant un jeûne !

En infusion : 10 minutes dans une tasse 4 feuilles et de l’eau frémissante.

Cette infusion est tout à fait recommandée pendant ton jeûne Buchinger.

Bain de basilic

Et si tu es vraiment conquis, plonge dans le basilic : oui, un bain parfumé aux feuilles de basilic a des propriétés reconnues. Il paraît que Madonna le pratique. C’est une référence.

Conserver le basilic

Et quand ça ne sera plus l’été ? Tu patientes jusqu’à l’été suivant !

Sinon, tu peux le faire sécher, notamment pour les tisanes mais franchement, en cuisine, c’est du basilic frais ou bien rien ! 

Huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de Basilic tropical est calmante.

Elle est traditionnellement utilisée en cas de stress, crispations, spasmes nerveux.

L’huile essentielle de Basilic tropical soulage aussi en cas d’inconfort intestinal.

Tonique et revigorante, l’huile essentielle de Basilic tropical lutte contre la fatigue.

À mettre dans sa trousse de toilette quand on part en voyage !

D’ailleurs, puisque j’écris cette page fin juin, je te souhaite de BONNES VACANCES !

 

Les bienfaits du basilic

Les bienfaits du basilic

Si tu veux récupérer les graines, conserve quelques fleurs que tu laisses « monter en graine ». Pour récolter les graines de basilic, il suffit de laisser quelques tiges fleuries sécher au soleil puis de les cueillir (choisis un jour fleur de préférence dans le calendrier des semis) et de les stocker dans un bocal.